Commencez les démarches de votre prise de retraite avec le 3e pilier

En Suisse, les travailleurs indépendants éprouvent plus de difficultés à sécuriser leur avenir, car les avantages dont jouissent les salariés leur sont souvent inaccessibles. Heureusement, il existe des solutions conçues pour leur offrir la sérénité nécessaire à l’approche de la retraite. Parmi elles, le 3e pilier s’avère être un outil de prévoyance singulièrement avantageux. Si vous êtes indépendant et que l’âge de la retraite vous préoccupe, vous êtes au bon endroit pour découvrir comment préparer efficacement cette nouvelle étape de votre vie.

Anticiper sa prévoyance en tant qu’entrepreneur en Suisse

L’indépendance professionnelle est synonyme de liberté, mais elle impose également de se charger personnellement des risques liés à la vie. En tant qu’indépendant en Suisse, vous êtes tenu de contribuer à la rente AVS et à l’AI, des prestations du 1er pilier qui visent à couvrir les risques de vieillesse, d’invalidité et de décès. Mais cela suffit-il pour vous assurer une retraite confortable ?

La réponse est non. L’AVS ne garantit qu’une fraction de votre revenu d’activité ; c’est là qu’intervient l’importance d’une prévoyance complémentaire. Pour cela, le 2e pilier facultatif et surtout le 3e pilier se présentent comme des solutions particulièrement pertinentes pour compléter vos sources de revenus à la retraite.

Pour en savoir plus sur comment préparer votre retraite en tant qu’indépendant avec le 3e pilier, cliquez sur https://www.autoentrepreneurduweb.fr/preparer-sa-retraite-dindependant-avec-le-3e-pilier/.

Vous l’aurez compris, anticiper, c’est assurer votre futur pour vivre votre retraite dans les meilleures conditions.

Le 3ᵉ pilier pour un indépendant : les avantages

Le 3e pilier est conçu pour renforcer la prévoyance individuelle des travailleurs en Suisse, y compris des indépendants qui, par définition, ne bénéficient pas d’une caisse de pension d’entreprise.

Le pilier lié 3a est un favori parmi les indépendants de par ses séduisants avantages fiscaux. En cotisant à ce pilier, vous pouvez déduire une part significative de votre revenu imposable, jusqu’à concurrence de 34 416 CHF par an, ce qui allège votre charge fiscale. Et si vous êtes également rattaché à un 2e pilier, les avantages se multiplient avec des déductions similaires à celles des salariés, plafonnées à 6 883 CHF par an.

Pour ceux qui recherchent une plus grande souplesse, le 3e pilier libre 3b est une option judicieuse. Bien que moins avantageux sur le plan fiscal, il offre une liberté de choix quant aux montants des cotisations et à la fréquence des versements.